Rapport Annuel 2016 UNFPA Madagascar

No. of pages: 52

Publication date: 14 July 2017

Author: UNFPA Madagascar

Download

L’année 2016 est marquée par plusieurs événements majeurs :

La première visite de la Directrice régionale de l’UNFPA pour l’Afrique australe et de l’est (ESARO) du 18 au 22 octobre 2016. Cette visite a permis de renforcer la coopération entre Madagascar et l’UNFPA et de rendre ainsi visibles les actions que le bureau mène dans les domaines de la lutte contre la mortalité maternelle, la santé de la reproduction des jeunes et des adolescents, la lutte contre les violences basées sur le genre et la préparation du troisième recensement général de la population et de l’habitat.

La tenue de la conférence nationale sur la planification familiale du 13 au 16 septembre 2016 qui a abouti, notamment, à la révision de la loi sur la planification familiale. Cette loi révisée a été validée par le Conseil du Gouvernement au mois de décembre 2016 permettant ainsi sa soumission et son adoption prochaine par l’Assemblée Nationale et le Sénat ainsi que sa promulgation par le Président de la République.

Un grand pas a été réalisé en 2016 dans la préparation du troisième recensement général de la population et de l’habitat avec la réalisation du recensement pilote qui a permis de tester toute l’organisation et les différents outils élaborés y compris le questionnaire.

Dans le domaine de la planification familiale, douze (12) centres modèles en planification familiale ont été mis en place permettant particulièrement aux adolescents et aux jeunes mais également à toutes les femmes qui le souhaitent, de bénéficier des services de qualité en matière de planification familiale.

Au niveau de la lutte contre la mortalité maternelle, neuf cent cinquante (950) femmes victimes de fistules obstétricales ont été réparées et réinsérées socialement au cours de l’année 2016.

Un bond a été fait en ce qui concerne la lutte contre les violences basées sur le genre avec le lancement officiel de la stratégie nationale de lutte contre les violences basées sur le genre, le recrutement et l’affectation de spécialistes dans les Centre d’Ecoute et de Conseils Juridiques (CECJ).

La mise en place du réseau des jeunes ambassadeurs engagés dans la santé de la

Reproduction des adolescents et des jeunes dans quatre (4) régions : Analamanga, Boeny, Atsimo Andrefana et Diana. Plus de 3 000 jeunes ont été sensibilisés sur les grossesses précoces, la planification familiale, la fistule obstétricale et le VIH/Sida.

L’UNFPA Madagascar reste convaincu que l’accès universel aux droits sexuels et reproductifs ainsi que la réduction de la mortalité maternelle amélioreront les conditions de vie des femmes, des adolescents et des jeunes.