Young people

La population malgache est jeune. En effet, plus de la moitié de celle-ci a moins de 18 ans. 53,8% de la population malgache est composée de jeunes de moins de 20 ans, et les jeunes entre 10 et 24 ans représentent 32% d'une population malgache estimée à 20 millions en 2012.

La population malgache est jeune. En effet, plus de la moitié de celle-ci a moins de 18 ans. 53,8% de la population malgache est composée de jeunes de moins de 20 ans, et les jeunes entre 10 et 24 ans représentent 32% d'une population malgache estimée à 20 millions en 2012.

D'une manière générale une majorité de malgaches connaissent un état de santé précaire, résultat de la forte prévalence des maladies endémiques. Quant à la santé des adolescents et jeunes, elle est surtout menacée par des phénomènes persistants ou croissants tels que les grossesses précoces, l'exposition aux IST/VIH, la consommation de tabac et de drogue, qui sont souvent liés à des pratiques socio-culturelles préjudiciables.

Les jeunes malgaches commencent leur vie sexuelle relativement tôt. En effet, 31% des filles et 22,3% des garçons âgés entre 15 et 24 ans ont eu leurs premiers rapports sexuels avant l'âge de 15 ans. Et 40% des filles entre 15 et 19 ans ont déjà eu des rapports sexuels, tandis que pour 20% d'entre elles le premier rapport a eu lieu avant leurs 15 ans. Or il demeure encore difficile pour les adolescents et jeunes d'accéder à des informations et des services en matière de santé sexuelle et la santé de la reproduction, domaine dans lequel les problèmes demeurent préoccupants. Ce manque d'information contribue à accentuer le phénomène des grossesses précoces ainsi que des IST. La prévalence des IST chez les 15-24 ans représente un facteur de risque accru pour la propagation du VIH. Les nouveaux cas d'infection au VIH se concentrent au niveau des jeunes âgés de 20 à 29 ans avec des taux de 2 à 3 fois plus élevés chez les filles.

Que fait l'UNFPA ?

Depuis la revue de son plan stratégique en 2011, l'UNFPA accorde davantage de place aux jeunes et aux défis auxquelles ils doivent faire face. L'UNFPA les a désormais  placés au cœur de son action et de sa stratégie dans l'objectif de répondre à leur besoin en matière d'information et de services relatifs à la santé sexuelle et reproductive. Le programme jeunes de l'UNFPA Madagascar est pour, avec et par les jeunes. Il est réalisé en partenariat avec les jeunes car ils sont considérés comme étant acteur du développement. Le programme est mis en œuvre en partenariat avec le Ministère de la jeunesse et des Loisirs (MJL).

Le programme favorise et renforce l'offre de service et la création de l'environnement favorable avec la relance des débats sur la problématique des jeunes, de la planification familiale, de l'accouchement institutionnalisé à travers différentes activités telles que des focus groupes, des groupes d'écoute, l'éducation des parents et des éducateurs sur les thématiques. Le programme appui également les initiatives de renforcement des points de prestation de services relatifs à la santé en matière de reproduction destinés aux adolescents.

Les principales actions menées par le programme jeune de l'UNFPA Madagascar sont les suivantes :

  • Renforcement des Conseils communaux de la Jeunesse

  • Institution d'un environnement favorable à l'utilisation des services par les jeunes (Politique nationale de la Jeunesse)

  • Web marketing en Santé de la Reproduction des Adolescents par la création de la plateforme numérique «Tanora Garan'Teen ». Renforcement des Jeunes en matière de Santé de la Reproduction des Adolescents par une sensibilisation accrue des jeunes via les réseaux sociaux

  • Renforcement des compétences à la vie appelé aussi lifeskills mené en partenariat avec l'UNICEF et le MJL

  • Disponibilité de données sur les jeunes, enquêtes, publication de leçons apprises et bonnes pratiques

Intégration dans tous les services disponibles et mis en réseau, telles que les Maisons des jeunes, les espaces jeunes et les Centres de Santé de Base (Maisons des jeunes, espaces jeunes, Centre de Santé de Base...)