Vous êtes ici

Assurer zéro décès maternel évitable, même en période de pandémie de coronavirus. Aina se prépare pour son premier accouchement

Aina 24 ans est à sa dernière mois de grossesse, elle attend son premier enfant et a décidé d'avoir son bébé à l'hôpital d'Itaosy. Elle est une des bénéficiaires du transport gratuit pour les femmes enceintes organisé par le Ministère de la Santé Publique et UNFPA.  Ayant vu l'information sur le transport gratuit des femmes enceintes sur Facebook, Aina a sauté de joie car elle habite à 2h de marche de l'hôpital. "Sans ce transport gratuit, j'aurais marché pendant 2h sous le soleil avec mon grand ventre ! Cela aurait pu être risqué car je suis déjà à quelques semaines de ma date prévue d’accouchement. En plus comme c’est la première fois, je m’inquiète. Je remercie le Ministère de la Santé et l'UNFPA d'avoir organisé ce transport. Franchement, ceci nous aide beaucoup, plus particulièrement en cette période de confinement pendant laquelle aucun moyen de transport publique n'est disponible. Je peux dire que j’ai eu de la chance ! ».

Arrivée à l’hôpital, Anja est reçue et auscultée par la sage-femme Bakoly pendant quelques minutes : « tout va très bien, maman et son bébé sont en bonne santé" rassures la sage-femme Bakoly en leur donnant un rendez-vous très bientôt pour le grand jour.

Le Centre Hospitalier de Référence de District d’Itaosy est un des hôpitaux les plus fréquentés dans la grande Capitale. En temps normal cet hôpital accueille entre 10 à 15 accouchements par jour et 20 à 30 Consultations prénatales, mais force est de constater que la période de pandémie affecte considérablement la fréquentation de l'hôpital. Ce jour de 17 avril 2020, dans le service de soins obstétricaux, la sage-femme n'a reçu que deux femmes pour la CPN. Selon la Sage-femme Bakoly, la diminution de cette fréquentation est causée par plusieurs raisons liées à la période de coronavirus comme l'inexistence de transport publique, suspendu suite aux mesures prises par l'État.

Ainsi, le Ministère de la santé publique en collaboration avec l’UNFPA a organisé gratuitement le transport des femmes enceintes afin de garantir l'accès aux soins pour les femmes et les filles enceintes, même dans le contexte du coronavirus. Aina a pu bénéficier de ce service de transport comme beaucoup d’autres femmes. Ce service de transport gratuit durera 1 mois.

https://www.youtube.com/watch?v=rROR7wIkpsY