Urgences

Au niveau mondial, Madagascar est le 9ème pays le plus fortement exposé aux catastrophes naturelles telles que les cyclones, les inondations et la sècheresse qui favorisent l'insécurité alimentaire aigue. Les crises humanitaires et leurs impacts touchent une partie de la population malgache au moins six mois dans l'année. Le taux de mortalité maternelle de Madagascar étant déjà très élevé, la situation laissée par les catastrophes naturelles ne fait qu'accroitre les risques de surmortalité maternelle ainsi que la sur morbidité liée aux infections sexuellement transmissibles et l'augmentation des cas de violences sexuelles.

CONTEXTE

Au niveau mondial, Madagascar est le 9ème pays le plus fortement exposé aux catastrophes naturelles telles que les cyclones, les inondations et la sècheresse qui favorisent l'insécurité alimentaire aigue. Les crises humanitaires et leurs impacts touchent une partie de la population malgache au moins six mois dans l'année.

Le taux de mortalité maternelle de Madagascar étant déjà très élevé, la situation laissée par les catastrophes naturelles ne fait qu'accroitre les risques de surmortalité maternelle ainsi que la sur morbidité liée aux infections sexuellement transmissibles et l'augmentation des cas de violences sexuelles.

Face à cette situation d'urgence humanitaire, en collaboration avec ses partenaires, le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) a un rôle majeur dans la fourniture des produits et services essentiels en santé reproductive incluant la prise en charge des violences sexuelles.

QUE FAIT L'UNFPA ?

L'UNFPA met en place un Dispositif Minimum d'Urgence (DMU) pour la santé de la reproduction en situations de crise. Ce dispositif a pour domaines la planification familiale, la violence basée sur le genre, les soins maternels et néonatals ainsi que la prévention du VIH et des IST. Le dispositif comprend quatre objectifs :

  • S'assurer que le secteur santé identifie l'organisation qui guidera la mise en œuvre du DMU
  • Prévenir les violences sexuelles et assister les survivant(e)s
  • Réduire la transmission du VIH
  • Planifier des services de SR complets et intégrés
  • Prévenir la surmortalité et la sur morbidité maternelle et néonatale

En tant de crise humanitaire, dans le cadre des interventions coordonnées du système des Nations Unies,  l'assistance de l'UNFPA visent à rétablir au plus vite l'offre de services des Centres de Santé de Base de niveau I et II ainsi que les hôpitaux  les plus touchés afin que les soins maternels et néonataux de qualité gratuits puissent être rapidement disponibles. Les kits en Santé Reproductive remis par l'UNFPA permettent la prise en charge des femmes enceintes et des nouveaux nés quel que soit les conditions environnantes et permet au prestataire de santé d'effectuer des accouchements et la prise en charge des complications obstétricales. Il s'agit de donner la possibilité aux femmes enceintes d'accoucher au niveau de la communauté dans des conditions minimales d'hygiène. Aussi, l'UNFPA remet aux jeunes femmes et adolescentes sinistrés des kits individuels d'hygiène comprenant. Toutes les actions entreprises par l'UNFPA contribuent à redonner sourire et dignité aux populations les plus touchées.