Vous êtes ici

Célébration de la Journée Internationale de la Population 2016

La Journée Internationale de la Population ayant pour thème « Investir pour les adolescentes » a été pour UNFPA l’occasion d’impliquer et de renforcer les capacités des membres du réseau des jeunes ambassadrices engagées dans la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes et de discuter avec les autorités locales de la mise en place prochaine de ce réseau à Mahajanga.

Ce projet vise à célébrer l’excellence en identifiant les jeunes bachelières avec mention « Bien » ou « Assez Bien » et qui poursuivent encore leurs études après le baccalauréat, en leur proposant de devenir ambassadrice pour la promotion de la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes. Elles ont pour rôle d’être des modèles pour les jeunes filles de Madagascar, particulièrement de leurs villes d’origine. Concrètement, elles sensibilisent les jeunes et particulièrement les jeunes filles sur les grossesses et mariages précoces en milieu scolaire et extra-scolaire, représentent les jeunes malgaches durant les rencontres nationales et internationales sur les thématiques de la santé sexuelle et reproductive des jeunes, mènent un plaidoyer en faveur de la SRAJ auprès des autorités traditionnelles, religieuses ou gouvernementales.

 

Le premier réseau a été mis en place à Diego Suarez, dans le Nord de l’Ile. Parmi ces jeunes filles, deux sont venues expressément de Diégo Suarez et deux poursuivent leurs études à Mahajanga qui contribueront à la mise en place de ce réseau dans la ville de Mahajanga. Depuis la création du réseau, ces jeunes ambassadrices ont pu sensibiliser 268 collégiens et lycéens dans la ville de Diégo.

 

A l’occasion de la Journée Mondiale de la Population, elles ont activement participé aux activités organisées pendant les 3 jours de célébration. Notamment :

 

·         Formation en dividende démographique pour les conscientiser de leurs rôles en tant que jeunes responsables dans le processus de développement

·         Formation sur « Comment Communiquer efficacement avec les jeunes » avec les jeunes pairs éducateurs afin qu’elles soient bien armées dans leurs rôles de sensibilisation

·         Sensibilisation sur la lutte contre le mariage et la grossesse précoces dans trois quartiers vulnérables de la ville en compagnie des jeunes pairs éducateurs de la ville de Mahajanga qui a atteint au moins 200 jeunes.

·         Témoignage sur l’importance de la poursuite des études, de la réalisation des projets professionnels et le retardement de la première relation sexuelle lors du dialogue intergénérationnel réunissant 50 personnes. 

·         Plaidoyer sous forme de discours-témoignage auprès des autorités lors de la cérémonie de célébration à l’Hôtel de Ville de Mahajanga.

A la suite de la cérémonie, la Première Dame a encouragé l’initiative de UNFPA dans la création du réseau des jeunes ambassadrices dans toute l’île et a également incité ces jeunes filles à réaliser leur plein potentiel : « Je voudrais inciter en particulier les collégiennes, les lycéennes, à ne pas abandonner leur scolarité ou à s’engager dans une situation matrimoniale précoce mais au contraire s’initier d’abord à la vie sociale, politique et surtout à s’assurer une autonomie économique » a-t-elle insisté.

 

Il est à noter que le réseau national des jeunes ambassadeurs dans la SRAJ a une existence formelle à Madagascar. A ce jour, la capitale et la ville de Diégo disposent déjà du réseau de jeunes ambassadeurs. Les prochaines étapes consistent à l’élargissement du réseau dans tout Madagascar à commencer par Mahanjaga, dans le Nord Ouest et Tuléar, dans la Région Atsimo Andrefana, dans le Sud.