Les médias comme catalyseurs du changement de comportement

  • Published on: 11/05/2016
  • A Madagascar,on assiste à une très faible rencontre entre l’offre et la demande en matière de méthodes contraceptives. Malgré les progrès enregistrés, selon les résultats de l’Enquête de suivi des OMD (ENSOMD 2012-2013), seul le tiers environ des femmes en union utilisent la méthode contraceptive moderne et un peu moins du quart de ces femmes en expriment le besoin mais n’y ont pas accès. Le problème se pose surtout au niveau des femmes les plus vulnérables. Ainsi, en vue de renforcer les connaissances de la population sur les problématiques liées à la santé de la reproduction l’UNFPA Madagascar a décidé de primer les meilleurs journalistes nationaux à travers un concours de la meilleure production journalistique sur les sujets de la santé de la reproduction. Le reportage primé à cette occasion parle notamment de l’accès des femmes vulnérables à la planification familiale en menant son investigation auprès des femmes d’un des quartiers les plus défavorisés de la capitale, Antetezanafovoany 67 Ha, à travers les témoignages positifs de ces dernières. Cette production journalistique de 10 minutes a mis en exergue non seulement les avantages de l’espacement des naissances dont ces femmes bénéficient actuellement, mais également la facilité de l’accès à la planification familiale, à la fois au niveau du coût que de la proximité, à travers le réseau de centres de santé des partenaires d’exécution soutenus par l’UNFPA notamment ceux de SISAL et de Marie Stopes Madagascar. A la fin du reportage, un appel à l’action à tous les niveaux a été émis pour faciliter encore plus cet accès et notamment d’éliminer un des freins principaux qui est le refus des époux à l’adoption de méthode contraceptive par sa compagne.

    La proclamation des lauréats et la remise des prix ont été réalisées lors de la célébration de la journée mondiale de la liberté de la presse le 03 mai dernier. 

    Ce concours n’est que les prémices du partenariat que l’UNFPA Madagascar envisage de nouer avec les journalistes car un plan d’actions va prochainement être développé avec les trois lauréates du concours pour renforcer leurs contributions dans le changement de comportement de la population par le biais de leurs organes de presse respectifs qui sont la télévision et la presse écrite.