Vous êtes ici

COVID-19 et hygiène menstruelle à Moramanga

Les jeunes de Moramanga s’activent et sensibilisent leurs pairs sur la prévention de la COVID19 et les mesures barrières afin d’éviter la propagation de la pandémie. Au sein de l’association Tanora Garan’teen, des jeunes dynamiques ont décidé de contribuer aux efforts du gouvernement en menant des interventions dans le cadre de cette lutte.

Si le premier cas positif COVID-19 a été déclaré le 21 mars 2020 à Antananarivo, capitale de Madagascar, le premier cas pour Moramanga était annoncé le 09 mai 2020. Cependant, en un espace d’un peu plus un mois, le nombre de cas positif est passé à 74.

Face à cette situation, les jeunes membres de l’association ont tout de suite pris leur part de responsabilité et ont commencé à sensibiliser des jeunes filles de 14 à 16 ans non scolarisées et vulnérables et des jeunes filles auprès du Collège d’Enseignement Général (CEG) qui suivent encore le cours vu qu’elles sont en classe d’examen.

 

« Nous sensibilisons sur la prévention du COVID-19 mais compte tenu du fait que les cibles sont des jeunes filles, parler de la gestion de l’hygiène menstruelle était opportun. Nous avons ainsi saisi l’opportunité et l’attention des jeunes filles pour en discuter. Les sensibilisations étaient ensuite accompagnées d’une distribution de kits composés de masque lavable, de gel désinfectant, de savon et de quatre serviettes hygiéniques lavables pour chacune des jeunes filles ». Confie Elie, membre de l’association Tanora Garan’Teen.

 

Hiraina, 16 ans, non scolarisée, une des bénéficiaires de la sensibilisation et du kit COVID-19/Hygiène menstruelle a indiqué « Je suis très heureuse d’avoir été sélectionnée parmi les bénéficiaires de cette activité car elle m’a permis non seulement de renforcer mes connaissances sur le COVID19 mais j’ai pu également avoir ce kit et ces serviettes hygiéniques lavables. J’en avais largement besoin car à chaque fois que j’avais mes règles, je ne sortais pas de chez moi car mes parents n’ont pas les moyens d’acheter des serviettes hygiéniques jetables. Comme ma mère a une machine à coudre, je vais la conseiller d’en confectionner pour nous et plus tard pour celles qui en auront besoin ».

 

« Nous prévoyons encore mener d’autres sensibilisations sur le COVID 19 et sur l’hygiène menstruelle au niveau de trois quartiers vulnérables de Moramanga ciblant 36 jeunes filles. En même temps nous continuerons la distribution des kits pour les jeunes filles afin qu’elles puissent vivre tranquillement leur période en ce temps de crise. Nous tenons à sincèrement remercier nos partenaires techniques et financier dont le MJS et UNFPA de nous avoir permis de réaliser cette activité car d’après nos descentes sur le terrain, beaucoup de jeunes filles ont besoin de cet appui et nous ne voudrions pas laisser personne pour compte.» a souligné Andrianomenjanahary Soloarimanga, Coordonnateur régional de TGT Alaotra Mangoro.

 

L’association Tanora Garan’Teen, présente dans douze régions à Madagascar, a pour objet d’aider les jeunes à travers les Technologies de l’Information et de la Communication pour une meilleure prise de décision ainsi que les activités humanitaires afin de promouvoir leurs potentialités, leurs savoir-faire et leurs droits (voix) dans le processus de développement mais encore l’atteinte des objectifs de développement durable. Elle exerce ses activités suivant le principe du volontariat et de l’entraide. 

Autrefois une plateforme d’échange et de discussion, elle s’est mutée en une association très dynamique, appuyée par Ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA).